L'indescriptible océan


« Les mots me manquent quand j’essaye de décrire l’expérience qui, avec des intermittences, a tout du long été la particularité la plus sublime et la plus exaltante de mon existence. En chacune de ces occasions, je suis amené à éprouver que l’observateur en moi, ou, pour parler plus précisément, mon soi conscient lumineux, est en train de flotter, ne gardant qu’une idée extrêmement vague du cadre corporel, dans un plan de conscience d’une splendeur éclatante, dont chaque fragment représente un monde illimité de connaissance, embrassant le présent, le passé et le futur, contenant et régissant toutes les sciences, toutes les philosophie et tout les arts jamais connus et ceux qui seront connus dans les âges à venir, tout cela concentré et contenu en un point existant ici et partout, maintenant et toujours ; un océan informel, immensurable, de sagesse, d’où, goutte après goutte, la connaissance s’est écoulée et continuera à s’écouler pour s’infiltrer dans l’esprit humain. A chaque visite dans le règne suprasensible je suis si confondu par ce mystère et par ses merveilles que tout le reste, tout ce qui appartient à ce monde, tout ce que nous concevons de l’autre monde, tout les faits et les incidents de ma vie autres que cela, tous les évènements capitaux de l’Histoire, toutes les ambitions et les désirs, et par-dessus tout ma propre existence, ma vie et ma mort, apparaissent insignifiants et triviaux par rapport à la gloire indescriptible, à l’immensité inimaginable du merveilleux océan de Vie, dont il m’est permis parfois d’approcher le rivage. »

Extrait de Kundalini - autobiographie d’un éveil par Gopi Krishna - ed JC Lattès