Se détendre dans la clarté


Conseils de Tenzin Palmo à des étudiants en méditation :

Le mot d’ordre, dit-on, c’est : ne pas penser au passé, ne pas anticiper l’avenir et ne pas s’agripper au présent. Simplement : connaître. Connaître ce qui se déroule dans l’esprit à cet instant, sans jugement, sans analyse, sans fabrication de pensée - ni bonnes ni mauvaises, ni heureuses ni tristes. Ce ne sont que des pensées, voyez vous ? Ce n’est qu’un état de l’esprit qui dure un moment puis change : ce n’est pas « moi », ce n’est pas « à moi ». Nous restons simplement assis et observons le flux de la pensée, sans nous laisser fasciner, sans créer de pensées, sans penser : « Ah, celle-ci est une pensée valable, c’est vraiment intelligent ! » Ni : « Mon Dieu, comment puis-je penser cela, je suis vraiment horrible ! » Oubliez tout cela. Si nous commençons à juger nos pensées, il suffit de nous rendre compte que le jugement n’est en soi qu’une autre pensée et de la laisser tomber.

L’essence d’une bonne méditation, c’est d’avoir un esprit totalement détendu et en même temps totalement alerte. Il est très important de ne pas se laisser aller dans un état où on se sent très calme, béat et totalement embrumé. Vous savez, vous pouvez rester longtemps dans cet état et parfois les gens pensent que c’est un état de samadhi, un état de profonde concentration. Mais c’est ce que l’on appelle en tibétain « perdition »: c’est simplement une manifestation de l’esprit somnolent.

Pour savoir si on est sur le bon chemin, l’esprit doit être extrêmement détendu, spacieux mais absolument posé, éveillé et vif. La conscience doit être très claire, comme si vous vous éveilliez pour la première fois. Mais si vous vous sentez simplement très paisible, dans un état de béatitude où tout est flou, alors ce n’est pas juste et il faut vous en sortir en vous éveillant le plus vite possible. L’autre extrême, c’est de s’efforcer d’être parfait, en essayant de voir chaque pensée, en essayant de réussir : là on devient extrêmement tendu. Détendez-vous mais soyez très clair.

Extraits de "Trois enseignements"

Entretien d’une nonne bouddhiste sur la méditation

Editions Arfuyen

Traduits de l’anglais et présentés

Par Olivia Harman et David Mardell